Logo du CMS WordPress  - logo wordpress - Un premier bilan d’une semaine du projet

Un premier bilan d’une semaine du projet

D’abord vous dire que j’ai réellement du plaisir à réaliser ce projet. Il me permet de structurer mes idées et de me rendre compte que le web est effectivement un métier (je le sais pour être concepteur mais encore davantage en faisant cet exercice). Habituellement je travaille mes sites Internet dans un ordre bien précis, sans devoir tout expliquer ou documenter ce que je fais. Voilà le premier défi que je rencontre actuellement. Bilan de cette semaine !

90 jours n’est pas beaucoup !

Je connais des gens qui m’affirment sans rire qu’ils sont fiers d’avoir fait leur site en un weekend sur des plateformes comme Wix par exemple. J’hésite maintenant, même que je renonce souvent, à tenter de leur expliquer pourquoi c’est une mauvaise idée. Mauvais pour être propriétaire de son site, mauvais pour le référencement, mauvais pour l’optimisation des images, mauvais. C’est vraiment peu trois mois pour toute la charge de boulot qui nous attend si nous voulons vraiment arriver à de sérieux résultats. C’est pas une raison pour mal faire sur une plateforme ordinaire.

Les règles de l’art web ne sont pas expliquées en détails dans une seule et simple adresse web. Je n’arriverai pas non plus à toutes les réunir ici. Je tente juste du mieux que je le peux de réunir ensemble les informations dont je dispose et de les documenter. C’est un exercice pas simple du tout. Faire un site, en silence, est bien différent de montrer comment tout en le construisant.

Expliquer les structures de construction de texte, de hiérarchie des informations, mais aussi le présenter en tutoriels vidéo dans le même ordre est pas aussi simple que je ne l’aurais cru. Belle expérience.

Résister à l’envie de faire beau

Les plus beaux sites web ne sont pas ceux qui sont les plus adaptés au référencement, et encore moins à la navigation par ceux qui viennent les consulter. J’ai choisi de miser sur la vitesse de chargement, sur la structure de l’information et sur l’accessibilité. J’ai très hâte de voir au final l’influence que la chose aura sur le référencement.

Ne pas faire de promotion trop vite

Je me rends compte depuis longtemps que l’une des erreurs les plus courantes de mes clients et clientes est de vouloir trop rapidement claironner leur site sur les médias sociaux. Rien ne presse, particulièrement quand le rythme de publication ou encore le contenu n’est pas encore déterminé pleinement. Les gens veulent satisfaction et je préfère annoncer de la matière que me presser à déployer une coquille vide.

Savoir quand faire quoi

Cette plateforme a déjà sa page Facebook, c’était nécessaire pour regrouper les gens qui se questionneront sur le projet et voudront le suivre, mais quand serait le bon moment pour Twitter, Instagram, LinkedIn, Google +, etc. C’est ce que je me laisse comme note dans la planification stratégique après cette première semaine de travail.

 

- 3f8d455e6638821373ed64544b5a9eba s 100 d mm r g - Un premier bilan d’une semaine du projet

Martin Comeau baigne dans la programmation depuis sa tendre enfance. Il a commencé en Basic et en Hexadécimal à 9 ans, il y a donc 33 ans! Il commencera ensuite la réalisation de bases de données plus complexes, notamment pour le compte de l’Académie Culinaire de Montréal puis pour l’IAMCR de l’Université de Montréal. Il occupera ensuite le poste de coordonnateur des communications à l’Association du Barreau canadien, où il procédera à la refonte complète du site Internet, le rendant transactionnel pour la formation continue. Il fondera ensuite son entreprise de création de site Internet, l’agence Le Concepteur Web.

Laisser un commentaire